Opinions, Humeurs et Géopolitique

Le blog de Francis Laloupo

Haïti douleur

Le monde le dit et le rappelle : le sort s’acharne sur Haïti. Pays naguère fier, aujourd’hui meurtri, épuisé, misérable, ayant oublié les suaves rivages du répit. En Haïti, le drame ignore la nuance. Et le corps du pays semble investi, dans ses moindres particules, par les atomes de la tragédie extraordinaire et jamais essoufflée. La première république noire, autrefois oubliée du monde, « punie » et vouée aux gémonies par ceux qui l’avaient asservie, anathématisée par ceux qui ont juré sa perte…

Conjurant à chaque instant le sort mauvais, Haïti a, au fil des années, sous les assauts d’un funeste paradoxe, emprunté le sentier étroit et interminable du malheur, engendrant même des enfants matricides. Depuis, Port-au-Prince est devenu, aux yeux du monde, la capitale de la douleur.
Une peine de fin du monde nous a submergés depuis les heures qui ont suivi le séisme qui vient de frapper Haïti. Comme des dizaines de milliers d’habitants de l’île emportés par cette violence, un ami s’en est allé. Nous avons perdu un ami. Bien plus que cela, un frère.
Mamadou Bah était l’assistant exécutif du chef adjoint de la MINUSTAH (mission de l’ONU en Haïti), Luiz Carlos Da Costa. Ancien journaliste, il avait rejoint les services de l’ONU depuis quelques années à New-York. Après le PNUD, il avait accepté une affectation auprès des troupes de la MONUC en République démocratique du Congo, en tant que chargé de la communication de la mission onusienne. Ce fut ensuite Haïti, où, depuis quatre ans, il était heureux de se rendre utile dans un pays qu’il aimait.
Cette fin prématurée du parcours terrestre de notre frère nous est simplement insupportable. Cette violence définitive nous brise. Nous pensons à sa jeune épouse et à leur fils. Nous portons avec eux le fardeau de cette douleur forcément injuste. Nous aimerions dire, hurler encore et encore combien nous aimons Mamadou Bah. Et combien cette soudaine et brutale absence nous est intolérable.

(15 janvier 2010)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :