Opinions, Humeurs et Géopolitique

Le blog de Francis Laloupo

Archives Mensuelles: novembre 2011

Sénégal, Séquence délire

Ça y est. A trois mois de la prochaine présidentielle au Sénégal, la fronde entre le président sortant et l’opposition qui conteste cette candidature – en se référant aux textes de la Constitution – vire à la farce et à l’extravagance. L’étape avant l’incendie ? Dernière folie en date du président Abdoulaye Wade qui semble désormais s’inspirer de son ubuesque voisin de la Gambie : le 21 novembre dernier, il n’a pas hésité, dans le cadre d’un « séminaire », à inviter, à grands frais, une armada de juristes étrangers venus expliquer au bon peuple sénégalais, « la recevabilité » de sa candidature… On pourrait sourire de l’énormité du procédé, si l’on n’atteignait là le comble de l’affliction.

Lire la suite

Publicités

Abdoulaye Wade, Fatal combat

Au Sénégal, le 17 décembre prochain, le président Abdoulaye Wade, sera investi par la formation politique dont il est demeuré le secrétaire général, le Parti démocratique sénégalais (PDS), pour porter ses couleurs lors de la prochaine élection présidentielle en 2012. Insensible à la vague de contestation qui secoue le pays depuis des mois, l’exhortant à ne pas briguer un troisième mandat, Abdoulaye Wade décide de livrer son dernier combat, cette fois contre la majorité de ses concitoyens. Le combat de trop. Les opinions africaines qui observent le bras-de-fer entre le dirigeant sénégalais et la population dressée contre cette candidature, s’interroge sur les tenants de l’obstination de cet homme, manifestement déterminé à corrompre, à près de 90 ans, son propre parcours politique, au nom d’obscurs desseins qui hypothèquent désormais le destin collectif des Sénégalais…

Lire la suite

Palestine-Israël : la diagonale de l’Unesco

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) a décidé, le lundi 31 octobre à Paris, de l’admission de la Palestine comme membre à part entière par 107 voix pour, 52 abstentions et 14 voix contre dont celles des États-Unis, de l’Allemagne et du Canada. Vives protestations d’Israël qui a annoncé « une riposte », notamment des sanctions visant l’Autorité palestinienne. Pour leur part, les États-Unis ont immédiatement mis leur menace à exécution en gelant le restant de leur contribution annuelle à l’Unesco, soit 60 millions de dollars sur les 80 millions (22% du budget) annuellement versés à l’organisation. On a pu noter à l’issue de la séance finale sur ce dossier, que ces réactions n’ont en rien émoussé l’enthousiasme et l’émotion des représentants des pays qui ont voté pour cette forme de reconnaissance de l’État de Palestine, qui intervient comme une réponse à la démarche effectuée, il y a quelques semaines par l’Autorité Palestinienne auprès de l’Onu, pour une admission de la Palestine en tant qu’État membre…

Lire la suite