Opinions, Humeurs et Géopolitique

Le blog de Francis Laloupo

Archives Mensuelles: août 2013

Egypte : Les dessous d’un coup d’Etat militaire prémédité – Par Esam Al-Amin

[Note de l’éditeur : Cette semaine, nous nous vous proposons une contribution de Esam Al-Amin, essayiste, spécialiste du Moyen-Orient, auteur de « Le réveil arabe dévoilé : Comprendre les transformations et révolutions au Moyen-Orient ». Ce blog étant un espace d’expression libre et plurielle, les opinions qui y sont publiées engagent exclusivement leurs auteurs.]

Chaque coup d’Etat dans l’histoire commence par un général de l’armée annonçant le renversement et l’arrestation du leader du pays, la suspension de la constitution et la dissolution de l’organe législatif. Si les gens résistent, cela dégénère en bain de sang. L’Egypte n’est pas une exception.

Alors que la poussière qui s’installe retombe et que le brouillard se dissipe au dessus de l’Egypte, dévoilant ainsi les événements, la scène politique devient beaucoup plus claire. Indépendamment de la façon dont chacun voit la situation, la bataille politique et idéologique qui avait fait rage pendant plus d’une année entre les partis islamistes et les partis libéraux et laïcs a été tranchée en raison d’un facteur décisif et simple : une intervention militaire par les généraux de l’Egypte au nom de ces derniers. Comme je l’ai déjà avancé dans mes précédents articles, il n’y a aucun doute que le président Mohamed Morsi et la confrérie des Frères musulmans ont fait de mauvais calculs politiques et ont commis de nombreuses erreurs, particulièrement en ignorant les revendications de plusieurs groupes de jeunes révolutionnaires et en abandonnant leurs premiers partenaires de l’opposition. Ils se sont souvent comportés de façon naïve et arrogante. Mais dans n’importe quelle société civilisée et démocratique, le prix de l’incompétence ou du narcissisme est sanctionné politiquement par les urnes.

Lire la suite

Publicités