Opinions, Humeurs et Géopolitique

Le blog de Francis Laloupo

Archives Mensuelles: avril 2014

France-Rwanda : le tunnel des mémoires

Doit-on réellement s’étonner des accusations renouvelées contre la France par le président du Rwanda, Paul Kagamé ? Dans un entretien accordé à l’hebdomadaire « Jeune Afrique » à la veille du début des commémorations du 20e anniversaire du génocide, le dirigeant rwandais a souligné, une fois de plus, « le rôle direct de la Belgique et de la France dans la préparation politique du génocide et la participation de cette dernière à son exécution »… Durant ces vingt dernières années, le pouvoir de Kigali a, à maintes reprises, pointé du doigt les responsabilités de la France dans le troisième génocide du 20e siècle, le premier sur le sol africain. Une lecture de l’histoire toujours contestée par Paris, à coup de déclarations indignées, de commissions d’enquêtes et d’instructions judiciaires variables. Mille fois entendue, cette réplique aux accents définitifs des responsables français : « La France n’a pas à rougir de son rôle au Rwanda ». Alors que Paris comptait sur le temps et l’usure des mémoires – et peut-être aussi du pouvoir de Kigali – pour consumer l’ardeur des accusateurs rwandais, ces derniers, au nom du devoir de mémoire, n’ont jamais cédé à la tentation de travestir ce qu’ils estiment être, depuis les lendemains de la tragédie absolue, une mémoire douloureuse partagée, participant de leur récit national. Et, pour ces Rwandais, le rôle joué par la France avant et pendant le génocide est indissociable de ce récit national.

Lire la suite

Publicités