Opinions, Humeurs et Géopolitique

Le blog de Francis Laloupo

Anachronisme mahorais

Le 29 mars, les électeurs de Mayotte ont donc dit « oui » à 95,2% pour devenir le 101e département français, et le cinquième d’Outre-mer. Une aberration géopolitique pour cette île, historiquement et culturellement indissociable de l’ensemble des Comores. Mayotte, du fait d’un montage politique confus doublé d’une douteuse attraction des Mahorais pour les « avantages » attendus de la Métropole, choisit de s’écarter de sa réalité géographique, quitte à ébranler ses équilibres sociologiques et culturels.

A l’heure où l’on assiste à la multiplication de crises sociales et de revendications identitaires dans les autres départements français d’Outre- mer, n’est-il pas plus urgent de se pencher sur une refondation des relations de la Métropole avec les DOM-TOM ? Etait-il raisonnable de « charger la barque » en arrimant politiquement à la France un espace géographique qui, à terme, une fois épuisées les illusions d’un « modèle social » subventionné en dépit du bon sens, réexaminera, mécaniquement, sa réalité en fonction de son identité géographique et historique ? A cet égard, les manifestations dans l’île voisine Moroni contre ce référendum, de même que la défiance de l’Union africaine à l’égard de cette « intégration » de Mayotte dans l’ensemble français, constituent un présage infrangible. L’influence de la France, cette ambition ancienne, dépend-t-elle, encore de nos jours, de ces arrangements géopolitiques d’un autre âge ?

(30 mars 2009)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :