Opinions, Humeurs et Géopolitique

Le blog de Francis Laloupo

Paix armée

Les médiateurs de la crise zimbabwéenne aimeraient tant consacrer l’idée d’un « gouvernement d’union ». Mais il faut reconnaître lucidement que le nouvel exécutif issu des négociations est bien un gouvernement de « cohabitation » entre deux conceptions de la politique, deux cultures de gouvernement radicalement opposées.

Robert Mugabe est un « guerrier » qui jamais ne capitule, et sa cohabitation avec le Premier ministre Morgan Tsvangirai est un nouvel épisode de « sa » guerre sans fin. Pour la communauté internationale, l’urgence est d’aider – financièrement – le nouveau Premier ministre à mener à bien le redressement du pays. Mais Mugabe qui se dit « propriétaire du Zimbabwe » supportera-t-il longtemps ce locataire tant détesté ? Au Zimbabwe, comme naguère dans la Chine de Mao, il faut craindre qu’« il ne peut y avoir deux tigres sur la même colline », comme l’affirmait Deng Xiaoping…

(22 février 2009)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :