Opinions, Humeurs et Géopolitique

Le blog de Francis Laloupo

Côte d’Ivoire – Archives de la haine ordinaire

Ce qu’il est convenu d’appeler « la crise ivoirienne » vient de franchir un cap décisif, avec d’une part, la multiplication des violences perpétrées contre les populations, et d’autre part, les actes de guerres et les affrontements entre les troupes fidèles à Laurent Gbagbo et celles soutenant le camp d’Alassane Ouattara.
Afin d’éclairer ceux qui découvrent la tragédie ivoirienne depuis seulement la crise postélectorale déclenchée en décembre dernier, Generis Media Entreprises, éditeur de ce site, m’a demandé de mettre à la disposition des lecteurs une courte sélection de mes articles portant sur la situation politique en Côte d’Ivoire, sur une période allant de décembre 2000 – soit deux ans avant le début de la crise politico-militaire en septembre 2002 – et décembre 2004. Ces articles, publiés alors, pour l’essentiel, dans le magazine
Le Nouvel Afrique Asie contribueront à une meilleure compréhension des origines et des ressorts des événements en cours actuellement en Côte d‘Ivoire.

Accès aux textes :

Côte d’Ivoire – Archives de la haine ordinaire

 

Bien entendu, dans le climat actuel, je sais d’ores et déjà que ces écrits susciteront des interprétations diverses de la part des lecteurs qui les découvrent pour la première fois. Toujours est-il que la chronologie de la crise ainsi relatée à travers ces articles, est fondée sur des faits rigoureusement observés en Côte d’Ivoire depuis deux décennies. J’ai bien connu Laurent Gbagbo, bien avant son accession à la magistrature suprême. Je suis de ceux qui ont partagé son combat… du moins tel qu’il le présentait dans les années 80. Tous, avec nos moyens respectifs, nous avons lutté contre les partis uniques, les régimes criminogènes et liberticides, le statu quo… Nous avons espéré, fortement, en dépit de la terrible logique des événements, l’avènement de systèmes démocratiques dans nos pays… Cela est advenu, ici et là, mais tant reste encore à faire… Peu de temps après l’arrivée de Laurent Gbagbo à la présidence de son pays, nous avons été quelques-uns à sonner l’alerte, à émettre des réserves sur la conception du pouvoir de Laurent Gbagbo. Cet homme aura produit une forme singulière de gestion du pouvoir : la métamorphose continuelle… Les faits accumulés au fil des années qui suivirent, ont malheureusement confirmé nos premières appréhensions.

La crise ivoirienne a ceci de singulier qu’elle est faite de chausse-trappes, de brouillages de repères, d’inversion du sens commun, sur fond de violences planifiées et répétées et d’une effarante structuration de la haine de l’autre… Résultat : une guerre civile, inexorablement confectionnée par une somme de facteurs anciens et plus récents… A l’origine de ce jeu meurtrier : une guerre d’héritiers du trône laissé vacant par Félix Houphouët-Boigny.

Ces textes sont présentés dans cet espace, afin de contribuer à la juste construction d’une mémoire collective. Afin que nul n’en ignore. Pour mémoire, et en mémoire de toutes les victimes… Ces textes ne sont qu’une part de la « vérité ». Mais cette part est dépourvue de tout esprit partisan et de toute forme de passion. Simplement, un travail de journaliste scrupuleusement « historien de l’instant »…

Accès aux textes :

Côte d’Ivoire – Archives de la haine ordinaire

 

Publicités

2 réponses à “Côte d’Ivoire – Archives de la haine ordinaire

  1. MOUYENGO 11 juin 2015 à 8 h 58 min

    Bonjour Francis LALOUPO
    hier soir j’ai suivi le débat entre le représentant de la commission électorale et le dirigeant politique de la côte d’ivoire, qui me semble t-il donnait une information concernant la marche de protestation organisée par la coalition de l’opposition en Côte d’ivoire. Il s’en est suivi une série de démentie des pro pouvoirs y compris par le monsieur de la commission électorale présents dans le studio. Je ne comprends rien à ce mic mac, ponctué de mauvaise fois après que j’ai regardé sur internet, effectivement bon nombre de journaux en parlent, c’est donc vrai qu’il y eu cette marche
    J’aurais souhaité que vous le disiez afin de rétablir les choses, parce que hier vous sembliez ne pas prendre position (ce qui vous honore) par manque de véracité de cette information, mais tout au moins je vous demanderais de rétablir les faits de leur exactitude. Soit dit en passant je ne suis pas Ivoirien mais congolais.
    A. MOUYENGO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :